Monitorat

Monitorat 3ème-6ème
Le club monitorat est une activité se déroulant une fois par semaine entre midi et 13h30. Cette opération consiste à ce que des élèves de 3ème volontaires aident les élèves de 6èmes (voir de 5èmes) en difficulté. Cette démarche apporte beaucoup de satisfaction au niveau des élèves de 6èmes, car cela leur permet d'améliorer leurs résultats scolaires et d'approfondir l'explication des notions non acquises. Pour les élèves de 3èmes, elle leur permet de réviser les notions de 6èmes et de s'enrichir d'une expérience auprès des plus jeunes qui pourra les aider plus tard.
 
Témoignages des élèves de 6ème

 

 

G Eric, élève de 6ème4 :
" Quand on faisait les devoirs j'en avais moins à la maison. Les 3èmes sont gentils et nous aident beaucoup. Ma moyenne est passée de 13,5 à 17,5 ce qui m'a motivé pendant toute l'année de 6ème. Les moniteurs sont sérieux." 

Z Mélyssandre, élève de 5ème5 :
" Le monitorat est sympa, on travaille des fois en s'amusant, ça aide beaucoup. Quand on ne comprend pas une leçon, on nous l'explique avec précision, ce qui m'a aidé à remonter mes notes qui n'étaient
pas très hautes. "

L Clément, élève de 6ème3 :
" J'ai aimé le monitorat car j'ai appris beaucoup de choses, ce qui m'a permis d'augmenter ma moyenne générale. Cela m'a appris à me concentrer et d'avoir de meilleures notes. Je trouve que Nicolas  m'a aidé car il m'a appris beaucoup de notions que je ne connaissais pas. "

C Carl, élève de 6ème3 :
" J'ai participé au monitorat car cela m'a semblé être une bonne idée pour plus m'impliquer dans mon travail personnel et dans mes évaluations. Donc, j'ai bien fait d'y participer et je suis très content de l'avoir fait. Quand à Marion, celle qui s'occupait de moi pendant toutes les séances, elle était très gentille et me faisait bien travailler. Avant, j'avais un professeur qui venait à domicile pour me faire des cours particuliers. Je préfère Marion car elle explique mieux et  le monitorat est gratuit. Mes parents étaient très contents. Merci Marion et merci aux deux enseignants qui encadrent le monitorat. "

C Yessin, élève de 6ème3 :
" Cette année je suis tombé sur un 3ème très gentil, poli et très serviable. Je suis sûr que tous ceux du monitorat ont ces qualités car c'est d'une très grande générosité de se priver de récréation pour nous aider à progresser. Le monitorat m'a beaucoup fait progresser en anglais, je suis très content du résultat. Par contre, je n'ai toujours pas réussi à remonter mes notes en français et en mathématiques.

B Thomas, élève de 6ème1:
" Grâce au monitorat, j'ai appris à écrire sur mon agenda, à ranger mes fiches, à bien tenir mes cahiers, à ranger mon sac, à bien me tenir en classe et avoir de bonnes notes. Merci à tous les élèves de 3èmes qui ont eu la gentillesse de s'occuper des élèves de 6èmes en difficulté, à Mr Mouthar et Mr Dalle. "

M.C :
" Je trouve que le monitorat c'est bien pour ceux qui ont du mal en classe de 6èmes. Les élèves de 3èmes ont vraiment envie d'aider les élèves de 6èmes et c'est vraiment génial. "

F David, élève de 6ème6 :
" Je suis un élève ayant fait le monitorat et je conseille à tous les élèves ayant du mal à comprendre ou ayant des difficultés dans une matière à aller au monitorat et demander des conseils à un élève de 3ème faisant le monitorat ; ils vous aideront et ils vous suivront tout au long de l'année. Ils vous aideront à corriger vos fautes et ils vous feront comprendre les choses non acquises. "

F Philippine, élève de 6ème2 :
" Pendant le monitorat, on fait nos devoirs et on nous explique ce que l'on n'a pas compris. J'ai apprécié que l'on nous apprenne de nouvelles méthodes. "

Un élève de 6ème :
" Pendant le monitorat, nous travaillons avec un élève de 3ème qui nous fait réviser les leçons, les contrôles, les dictées. Nous reproduisons des exercices et nous étudions. Il y a beaucoup d'avantages car nous revoyons nos erreurs et nous faisons nos devoirs comme dans une petite classe. "

Témoignages des élèves de 3ème

 

 

Kévin A, élève de 3°4 :
" Mon année au monitorat a été une très bonne expérience pour moi. En effet, de voir plusieurs élèves progresser en partie grâce à moi m'a fait très plaisir. Ce que j'ai également pu remarquer, c'est qu'au fur et à mesure de l'année, c'est une relation de confiance qui s'installe entre l'élève de 3ème et de l'élève de 6ème et que c'est à partir de ce moment là que celui-ci pourra enfin progresser. Pour conclure, je dirais que le monitorat était une activité que je ne voulais pas faire au début de l'année mais qui au final m'a beaucoup plu. "

Victoria Z, élève de 3ème4 :
" J'ai trouvé cette expérience très enrichissante car cela m'a permis d'aider les autres et en même temps les élèves de 6èmes m'aidaient aussi à réviser les cours de 6èmes. De plus, ça m'a fait plaisir quand on m'a dit que le père d'une élève était venu dire que le monitorat était bénéfique pour sa fille et qu'il voyait les progrès. Plus tard, je voudrais travailler auprès d'enfants (en maternelle) et lors du monitorat j'ai eu un " aperçu " de comment on devait s'y prendre pour transmettre des connaissances. Je ne regrette vraiment pas d'avoir participé à ce club, je crois même que ça va me manquer de ne plus venir entre midi et 13h30 ! "

A Geoffrey, élève de 3ème5 :
" Je pense que le monitorat est une très bonne expérience autant pour les élèves de 3èmes que pour les élèves de 6èmes car : les élèves de 3èmes apprennent à aider et doivent s'adapter à un autre niveau, un autre vocabulaire pour que l'élève en face, le " moniteur " puisse comprendre ; c'est aussi gratifiant quand l'élève arrive à comprendre et revient avec une bonne note à un contrôle sur la leçon faite au monitorat. L'élève de 6ème, lui, doit se motiver pour travailler et prendre un bon rythme de travail avec les exercices supplémentaires faits alors au monitorat et il doit garder cette habitude jusqu'en terminale, voir plus selon les études. Je suis très content d'avoir fait le monitorat cette année et je suis aussi content de mon élève qui n'a malheureusement pas progressé autant que je l'espérais. Je conclus en disant que le monitorat m'a beaucoup apporté sur un aspect social, ce qui pourra peut-être m'aider à choisir ma voie. 

Nicolas H, élève de 3ème5 :
" Pour moi, ceci a été une grande expérience. Durant cette activité, j'ai appris beaucoup de chose comme l'apprentissage d'une leçon à un élève plus jeune que moi, ou encore lui faire comprendre des exercices . En plus, le monitorat m'a permis de réviser mes notions de 6ème. J'ai beaucoup apprécié aussi le contant social entre moi et mon élève de 6ème. En fait, je pense que le monitorat bénéficie autant aux élèves de 3èmes qu'aux élèves de 6èmes. "

Julien V, élève de 3ème5 :
" Avant de commencer le monitorat, j'avais beaucoup de préjugés sur cette activité tel que la résolution des problèmes du 6ème qui m'était confié : Comprendra-t-il ce que je vais tenter de luis expliquer ? Se sera-t-il ennuyer de rester à l'intérieur alors qu'il pourrait s'amuser à l'extérieur avec ses copains ? Et moi-même est-ce que je saurai l'aider dans ses difficultés ? Ne risquerai-je pas de lui donner les mauvaises bases ? C'est alors que durant le monitorat, les réponses à mes questions apparaissaient petit à petit. On dit que le premier contact est primordial pour connaître la personne, c'est faux. Je connaissais de mieux en mieux mon camarade au fil des séances, ce qui m'a permis de cerner ses difficultés et ses points forts. Quand à moi, j'apprenais à faire apprendre. C'était moins compliqué que je ne le pensais. Je commençais chaque séance en me préoccupant de lui, pour ne pas tout de suite attaquer le travail, puis j'abordais sur les notes de mon élève pour tâcher de lui faire comprendre ses erreurs lors des évaluations. Enfin, je lui demandais s'il avait rencontré des difficultés, dans certaines matières, durant la semaine pour les lui faire comprendre dans le temps restant. Après quoi, s'il restait encore du temps, je le laissais s'avancer, dans ses devoirs ou réviser les leçons des heures suivantes. Pour moi, ceci a été une grande expérience. Durant cette activité, j'ai appris beaucoup tel que l'apprentissage d'une notion à quelqu'un d'autre. Mais pas seulement le savoir de cette notion, mais sa compréhension et sa mise en application dans la vie courante qui sont vraiment utiles pour plus tard. Ce que j'ai beaucoup apprécié aussi, c'est ce contact social avec l'élève en question car au-delà de la salle du monitorat on entretient un contact, ne serait-ce qu'en se saluant. En fin de compte, le monitorat bénéficie à tout le monde.

C Manon, élève de 3ème5 :
" J'ai trouvé que le monitorat était une expérience très intéressante, qui m'a beaucoup apporté en cette année de 3ème qui se termine par le brevet des collèges. Le monitorat m'a permis de revoir des notions de 6ème et d'aider les élèves en difficulté. "

M Coralie, élève de 3ème5 :
" Je trouve que le club monitorat est une très bonne expérience. Il m'a permis de venir en aide à plusieurs élèves, ce qui était très agréable. J'ai pu également revoir les bases (que ce soit en mathématiques, en français, ou dans d'autres matières…) que l'on oublie parfois. J'ai pu expliquer des leçons aux élèves, leur donner des conseils, des méthodes de travail à acquérir. J'ai beaucoup aimé participer au club monitorat. "

D Fanny, élève de 3ème5 :
" Le monitorat a été pour moi une très bonne expérience. Cela m'a permis de revoir des notions de 6ème dont je ne me souvenais plus. En mathématiques par exemple, j'ai revu comment poser et résoudre des divisions à la main. J'ai réappris l'Egypte en faisant réviser l'histoire à des sixièmes. Cela m'a permis aussi de me poser des sortes de défis : est-ce que je vais réussir à lui expliquer cette leçon ?…Grâce au monitorat, j'ai pu travailler mon oral aussi, j'ai appris à bien m'exprimer pour mieux me faire comprendre. C'est pour ces raisons que je ne regrette pas du tout de m'être engagé dans ce club. "

A Mélanie, élève de 3ème5 :
" Cette activité m'a apporté personnellement car j'ai gagné en confiance ; quand on explique une leçon à quelqu'un de plus petit que soi on a besoin d'une certaine assurance. Aussi, grâce au monitorat j'ai crée des liens que ce soit avec les élèves de 6èmes ou de 3èmes que je ne connaissais pas avant. Grâce à cette expérience, j'ai pu voir qu'expliquer les leçons n'est pas aussi facile que l'on pense, donc ça permet de se mettre à la place du professeur car si l'on explique c'est pour que l'autre comprenne.

Sicart Yoann, élève de 3ème 5 :
" Le monitorat est une bonne chose dans le collège, pour les élèves de 6èmes et ceux de 3èmes. Effectivement, les élèves de 3èmes apprennent les anciennes bases de 6ème ce qui aide parfois dans des devoirs (français, mathématiques,…). Les élèves de 6èmes qui le prennent au sérieux sont très avantagés car ils peuvent combler leurs lacunes."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pensée du mois
Document sans nom

« Tout ce qui est fait avec amour finit toujours par triompher. Un homme qui n’aime pas a raté sa vocation d’homme »
Marguerite Barankitse

Archives
Catégories

Hit Counter provided by orange county property management