Classe Mobile

Dispositif de soutien à la scolarité des enfants du voyage:
Pour qui ?
Le public ciblé concerne les enfants de familles correspondant à la catégorie administrative des gens du voyage, mais aussi des enfants de familles sédentarisées depuis peu et ayant un mode de relation discontinu à l’école. Les enfants de culture gitane n’entrent qu’exceptionnellement dans ce profil d’élève. 
Pourquoi ?
Les enfants du voyage ont par le passé été souvent écartés du système scolaire. Les raisons étaient multiples : refus d’accès au droit, crainte de la part de la famille de confier son enfant à une structure extérieure au cercle familial, crainte des enfants de dévoiler aux autres élèves leur incapacité à accomplir certaines tâches (principalement l’incapacité de lire), manque de formation des personnels enseignants, etc.
Cependant, la circulaire du 2.10.2012 précise que "le droit commun s’applique en tous points à ces élèves : ils ont droit à la scolarisation et à une scolarité dans les mêmes conditions que les autres, quelles que soient la durée et les modalités du stationnement et de l’habitat, et dans le respect des mêmes règles"1.
Pour autant, et bien avant que cette circulaire ne vienne légitimer et préciser le cadre et les orientations de l’Education Nationale envers ce public, les Frères des Ecoles Chrétiennes de l’école La Salle Saint-Jean ont initié dès 1987, par le biais d’une Antenne Scolaire Mobile (appelée aussi camion-école), un projet de scolarisation des enfants du voyage. Ce projet était une mise en œuvre concrète d’une priorité du Projet Educatif Lasallien, à savoir "l’attention aux jeunes en difficulté".
Comment ?
Depuis 1987, plusieurs dispositifs de scolarisation et d’aide à la scolarité des enfants du voyage ont été mis en œuvre, sous différentes formes. D’années en années, ces actions vont "aider à faire émerger une population et des problématiques méconnues mais aussi vont permettre une authentique rencontre entre l’école et ces familles, une véritable reconnaissance et une confiance réciproque"2.  
Actuellement, la participation de l’Enseignement Catholique et de la tutelle Lasallienne au dispositif de scolarisation des enfants du voyage se caractérise par la présence d’un poste et demi d’enseignants itinérants, rattachés à l’école La Salle Saint Jean, au service des élèves voyageurs.

L’action de ces enseignants (qui portent la dénomination d’Unités Pédagogiques Spécifiques ou UPS) s’apparente à des temps de soutien qui sont proposés aux élèves en fonction des difficultés qu’ils peuvent rencontrer. Les UPS ont pour but de compenser les effets d’une scolarisation discontinue (changements d’écoles, de méthode de lecture, très rare fréquentation en maternelle, refus d’accès au droit). Elles permettent de travailler les apprentissages fondamentaux, d’étayer les apprentissages faits dans la classe de référence et de travailler sur la notion de "métier d’élève".
Depuis la rentrée scolaire 2012, une convention établie entre la Direction Départementale de l’Education Nationale, le Comité inter-diocésain de l’Enseignement Catholique, la tutelle Lasallienne et le chef d’établissement de l’école La Salle Saint-Jean, permet aux enseignants des UPS "d’intervenir indifféremment auprès des enfants du voyage scolarisés dans les écoles et établissement publics ou privés. (…) et vise à créer les conditions nécessaires afin que les établissements privés catholiques s’ouvrent plus aisément aux élèves voyageurs.

 
                                                          
 

La pensée du mois
Document sans nom

« Tout ce qui est fait avec amour finit toujours par triompher. Un homme qui n’aime pas a raté sa vocation d’homme »
Marguerite Barankitse

Archives
Catégories

Hit Counter provided by orange county property management