Classe de neige

La classe de neige 2012-2013

 Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Il semblerait que toute la neige qui n’est pas tombée l’année dernière se soit donnée rendez vous cette année. En effet un beau manteau blanc était présent toute la semaine, pour notre plus grand plaisir. La classe de neige a encore  donné l’occasion à une trentaine d’élèves de s’initier aux joies du ski, et en fin de semaine ils étaient tous aptes à dévaler les pistes bleues et pour la plupart, même les rouges. Les moins téméraires, grâce à la classe découverte alliant sport et culture, ont pu découvrir les raquettes et le ski de fond.Sans perdre de vue bien sur l’objectif principal qui est la vie en communauté lié au  respect des règles et à l’amélioration de le connaissance de soi et des autres.La nouveauté cette année avec la soirée des talents aura permis l’étonnement et le plaisir de voir certains montrer des qualités jusque là méconnues.

Les écrits du dernier jour sur le vécu de cette semaine au travers des émotions et du ressenti nous permettent de mesurer encore une fois la richesse de cette expérience. En voici quelques uns.

Morceaux choisis :

J’appréhendais la classe de neige car pour moi ce sera la première fois que je skierai. J’étais angoissé et en même temps euphorique car ça faisait un moment que je voulais skier.

Lorsque j’ai mis mes skis le stress a envahi mon corps, mes une fois sur les pistes, la joie pris le dessus sur le stress, je m’évadais, ce fut tellement fantastique. C’était comme glisser sur un nuage. Après ce moment je dois dire que j’étais super fière de moi.

La soirée des talents a été extraordinaire ! Quel stress derrière la porte des coulisses, on pleure, on rit d’excitation, on se rassure comme une vraie famille ; Puis arrive notre tour, le présentateur nous annonce, on monte sur scène, on a envie de disparaître devant tous ces yeux fixés sur nous. Ca y est, la musique commence, on danse, on est bien, fier de ce qu’on a fait ! C’est un moment rempli de joie ! Quand la musique s’arrête, on est triste, on a envie de tout recommencer, de faire encore mieux.

Grace à cette randonnée,  j’ai appris à observer mais aussi à comprendre la nature.

La classe de neige m’a appris a vivre en communauté, à ne pas baisser les bras et à aller vers les autres pour les connaitre.

La pensée du mois
Document sans nom

« On ne peut vivre qu’en dominant ses peurs, pas en refusant le risque d’avoir peur »
Nicolas Hulot.

Archives
Catégories

Hit Counter provided by orange county property management